Forum

Migrations : quand la solidarité est criminalisée

Fuir la guerre, chercher un refuge ou venir en aide à des personne en détresse : toutes ces actions peuvent nous mener en prison. Comment la migration et la solidarité sont-elles devenues des délits ?

En Suisse comme en Tunisie, en France ou en Grèce, la solidarité est de plus en plus criminalisée. Non seulement les États n'assument pas leurs responsabilités d'accueil et d'asile, mais ils mettent de nombreux obstacles à la mise en place de mécanismes de solidarité et de soutien. Alors que des personnes décèdent chaque jour sur les routes migratoires les plus dangereuses du monde telles que la Méditerranée, il devient urgent de réfléchir à des solutions concrètes. Voulons-nous vivre dans un monde où la solidarité est criminalisée, alors même que les institutions étatiques ne sont pas à même ou pas désireuses de remplir leurs responsabilités d'accueil, d'intégration et de prise en charge ?

 « Il y a des gens qui ont peur des morts. Moi je me dis qu’il faut plutôt avoir peur des vivants ». Strange Fish, de Giulia Bertoluzzi, met à l'honneur les pêcheurs de Zarzis qui ramassent et enterrent les corps sans noms échoués sur les plages tunisiennes.

AfriqueEuropeMigrationsMouvements citoyens

samedi 16 mars

14h30

Espace Pitoëff - Grande salle

Intervenant.e.s

Chamseddine Marzoug Pêcheur de la ville de Zarzis, membre du Croissant-Rouge Tunisien

Sara Mardini Militante humanitaire et réfugiée (participe par vidéoconférence)

Jordi Vaquer Directeur de l'Open Society Initiative for Europe

Modération par

Xavier Colin Fondateur de GEOPOLITIS sur la RTS, chercheur associé au GCSP, le Centre de Politique de Sécurité de Genève

Compétition - Grand reportage

Strange Fish

de Giulia Bertoluzzi

Quel effet peut avoir la vue d’un cadavre flottant dans l’eau comme un étrange poisson ? À travers les voix des héros anonymes de Zarzis, village de pêche au sud de la Tunisie, nous découvrons comment la tragédie des migrant·es a affecté le village et la communauté des pêcheur·euses. Un portrait puissant de Salah Mecherek, capitaine d’un bâteau de pêche à la sardine, Chamseddine Bourassine, président de l’association des pêcheurs et Chamseddine Marzoug, ex-pêcheur, bénévole pour le Croissant Rouge et actuel fossoyeur pour les nombreux inconnus qui s’échouent sur la côte.
  • Section: Compétition - Grand reportage
  • Langue(s) originale(s): Arabe & Français
  • Sous-titrage(s): Anglais & Français

AfriqueMigrations

Réalisation:

Giulia Bertoluzzi

Producteurs:

Matteo Pecorara

World sales:

NEW DOCS

Production:

small boss

Durée:

55'

Année:

2018

Pays de production:

Italie

Statut:

Première suisse