« Tu aurais pu vivre encore un peu... »

Ernest Pignon-Ernest and Lyonnel Trouillot publish a passionate tribute to Jean Ferrat, co-written during their artistic residency at the FIFDH 2020.

Grand plasticien et dessinateur, pionnier du street art, Ernest Pignon-Ernest s'est associé à l'écrivain haïtien Lyonnel Trouillot le temps d'une résidence artistique autour de la figure de Jean Ferrat. Cette collaboration aboutit aujourd'hui à un ouvrage à quatre mains pour ramener à la vie l'univers du chanteur décédé il y a 10 ans.

Tu aurais pu vivre encore un peu... est le fruit de ce travail réalisé entre janvier et mars 2020 dans le cadre de la 18e édition du FIFDH et en partenariat avec la Commune de Meyrin. Publié aux Editions Bruno Doucey, l'ouvrage alliant illustrations de Ernest Pignon-Ernest et textes de Lyonnel Trouillot est désormais disponible en librairies.

Un vernissage de l'ouvrage ainsi qu'une rencontre avec Ernest Pignon-Ernest seront organisés dans le cadre du FIFDH 2021, en mars prochain.

 

Le mot de l'éditeur

Mars 2010. Après Brassens, Brel et Ferré, disparaissait le quatrième mousquetaire de la chanson française : Jean Ferrat, né Jean Tenenbaum huit décennies plus tôt. Mars 2020 : deux artistes associent leurs talents pour conjurer l’absence de celui « qui aurai[t] pu vivre encore un peu. » L’un est peintre, l’autre écrivain. Ensemble ils redonnent vie à l’homme qui détestait les interdits et chantait les poètes. Celui qui dénonçait « la grande injustice » et « la force imbécile » sans jamais cesser de dire « Que c’est beau, c’est beau la vie ». L’un twiste les mots, plaçant l’œuvre de Ferrat dans le contexte de notre temps ; l’autre peint les êtres que le chanteur aimait « à en perdre la raison » : Aragon, Desnos, Lorca, Maïakovski, Neruda, Machado mort en exil à Collioure… Mais aussi Apollinaire, Baudelaire, Carco, Brassens, Vian, Elsa Triolet, Van Gogh, Hölderlin ou le vieil Hugo. Comme autant d’étoiles d’une constellation fraternelle et engagée.

 

  • Ernest Pignon-Ernest et Lyonnel Trouillot, Tu aurais pu vivre encore un peu..., Editions Bruno Doucet, 96 pages. Disponible en librairies | Commander sur payot.ch