Projections scolaires 2019

Des séances pour les élèves du secondaire I & II sur le principe «un sujet, un film, un débat»

Du 11 au 15 mars, des projections de films documentaires spécialement sélectionnés pour le public scolaire sont accompagnées d’interventions de spécialistes, acteurs et actrices de terrain, témoins et personnalités de haut niveau venu-e-s partager leurs expériences avec les élèves. Ces discussions sont modérées par l’équipe d’éducation aux droits humains d’Amnesty International. Une occasion pour le jeune public de prendre la parole, d’exprimer son opinion et d’envisager des actions concrètes en faveur des droits humains.

Réservation obligatoire par email:  ecoles@fifdh.org

Informations pratiques

 


Homosexualité : des mots pour le dire

Lundi 11 mars | 13h30

Coming Out
de Denis Parrot, France, 2018, 63’, vostf

Comment annoncer son homosexualité à ses proches ? Pour les personnes LGBT+ le coming out est une étape essentielle dans l’acceptation de soi et la reconnaissance des autres. Les jeunes protagonistes de ce documentaire se sont filmé·es lors de ces moments intimes avant de les poster sur le web. Des quatre coins du monde leur message est universel : il parle d’amour.


Agriculture durable : consommer sans détruire la planète

Lundi 11 mars | 15h45 | En présence du réalisateur
Vendredi 15 mars | 10h | En présence du réalisateur

Futur d’espoir
de Guillaume Thébault, Suisse, 2016, 90’, vf

L’agriculture biologique peut-elle nourrir tout le monde ? Quelles conséquences sociales, économiques et écologiques présager avec une agriculture intensive ? Voici quelques-unes des questions que se pose Guillaume Thébault, élève genevois de 17 ans, dans son documentaire. Mais plutôt que de se décourager, il part en quête de solutions alternatives.


Comment se (re)construire dans un pays en guerre?

Mardi 12 mars | 10h
Vendredi 15 mars | 13h30

Le Parfum d’Irak
de Feurat Alani et Léonard Cohen, France, 2018, 60’, vf

Ces 40 dernières années, l’Irak a été marqué par les conflits et la dictature. Le franco-irakien Feurat Alani analyse cette réalité à travers ses souvenirs d’enfant et de jeune adulte, regard intime et perspicace sur ce pays meurtri, porté à l’écran par un superbe travail d’animation. Comment un pays et ses habitant·es peuvent-ils se (re)construire malgré des années de guerre, d’instabilité politique et économique ?


Sans-papiers à Genève

Mardi 12 mars | 13h30 | En présence des réalisateurs
Jeudi 14 mars | 13h30 | En présence des réalisateurs

Opération Papyrus
de Juan José Lozano et Béatrice Guelpa, Suisse, 2019, 53’, vf

A Genève, plus de 13’000 personnes sans statut légal travaillent comme nounous, femmes de ménage, jardinier·ère·s, ouvrier·ère·s, contribuant fortement à l’économie locale. Leur situation est précaire, avec des conséquences sur la santé et l’équilibre familial. De février 2017 à décembre dernier, le canton de Genève associé aux syndicats a mené l’opération Papyrus visant à régulariser une partie de cette population.


Syrie : l’exil au quotidien

Mardi 12 mars | 15h45

Hayati (ma vie)
de Liliana Torres et Sofi Escudé Poulenc, Espagne, France, 2017, 56’, vostfr

En 2015, Osama Abdul Mohsen et son fils sont malmenés par une journaliste hongroise alors qu’ils tentent de rejoindre l’Europe. Symbole malgré lui du sort réservé aux migrants, Osama se voit offrir le poste de ses rêves : entraîneur de football dans un club espagnol. Mais la réalité est plus compliquée, entre éclatement familial, attentes administratives et expériences intimes de l’exil et de l’intégration.


Camps de travail forcé en Chine

Mercredi 13 mars | 10h

Letter from Masanjia
de Leon Lee, Canada, 2018, 75’, vostfr

La découverte d’une lettre SOS cachée dans des objets « made in China » achetés en Oregon, va déclencher une incroyable réaction en chaîne. L’auteur de la missive, enfermé au camp de travail forcé de Masanjia pour ses convictions spirituelles, a depuis été libéré. Découvrant la médiatisation de son histoire, il décide de dénoncer, au péril de sa vie, la brutalité du régime contre les dissidents politiques.


L’arme nucléaire à tout prix

Jeudi 14 mars | 10h & 15h45 | En présence de la réalisatrice

Corée du Nord : les hommes du dictateur
de Marjolaine Grappe, France, 2018, 50’, vf

Une enquête implacable menée sur plusieurs années pour comprendre le financement secret du programme nucléaire nord-coréen. Révélant l’existence de milliers de personnes travaillant à travers le monde pour remplir les caisses personnelles du dirigeant Kim Jongun, le film dénonce une grave violation des libertés élémentaires fondamentales et questionne les réels dangers d’une guerre nucléaire.


Le business de l’eau en bouteille

Jeudi 28 mars | 17h45 | Cinéma Arditi

Séance organisée en partenariat avec le Festival Histoire et Cité

Bottled Life (Nestlé ou la vérité sur le commerce de l'eau)
de Urs Schnell, Suisse, 2011, 90′

Comment est-il possible de remplir des bouteilles avec de l’eau ordinaire et de gagner ainsi des millions? C’est avec cette question dans ses bagages que le journaliste suisse Res Gehriger part en voyage pour percer les secrets du groupe le plus puissant de son pays, Nestlé. Mais le numéro 1 du commerce mondial de l’eau en bouteille cultive la discrétion. Selon lui, ce documentaire est le mauvais film au mauvais moment. Son périple conduit Gehriger de la Suisse au Pakistan, en passant par les USA. Il commence à comprendre comment Nestlé parvient à s’approprier l’accès aux sources et pourquoi la soif des êtres humains n’est pas la même partout.

 


Ateliers en classe liés à notre programmation

En partenariat avec Amnesty International

Si vous souhaitez préparer la séance pédagogique avec un atelier avant le film, ou si vous désirez prolonger la réflexion avec vos élèves après le festival, n’hésitez pas à contacter l’équipe éducation d’Amnesty International, qui modère nos séances pédagogiques. Le programme École d’Amnesty propose de nombreux ateliers.

Pour le secondaire I
Contact:  jlusier@amnesty.ch

Pour le secondaire II
Contact:  aduruz@amnesty.ch