Forum

Le droit international humanitaire légitime-t-il les guerres ?

Le droit international humanitaire (DIH) permet en cas de conflit d’ouvrir un espace de négociations pour les grandes organisations humanitaires. Quand une guerre est conforme au droit, est-elle pour autant légitime ?

Discussion à suivre en livestream sur fifdh.org

Attaques systématiques d’hôpitaux et d’autres lieux civils en Syrie, Afghanistan, Yémen ou encore Soudan du Sud : depuis le lancement de la « guerre contre le terrorisme », déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 2001, les violations du DIH se multiplient. Face à cette réalité, la promotion du DIH s’impose comme un pilier fondamental de l’action humanitaire contemporaine. Campagnes de plaidoyer et discours publics se multiplient. Mais reconnaître que la guerre peut être civilisée par le droit, n'est-ce pas ignorer les réalités politiques du droit et de la guerre ? Ne conduit-on pas à légitimer au nom du droit de supposées guerres justes ?

The Cave relate l’incroyable travail du Dr Amani Ballour et de ses collègues dans un hôpital souterrain en Syrie, entre manque d’électricité, de matériel médical, de médicaments et la difficulté d’être une femme responsable de structure médicale au cœur de la guerre avec la remise en cause de sa légitimité.

HumanitaireJustice

samedi 7 mars

20h00

Espace Pitoëff - Grande salle

livestream on fifdh.org

Co-présenté avec Geneva Academy et Médecins Sans Frontières (MSF)

Introduction

Marco Sassoli Directeur, Geneva Academy

Intervenant.e.s

Rony Brauman Médecin, ancien Président de Médecins Sans Frontières, Directeur d’études au CRASH (Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires de MSF)

Helen Durham Directrice Droit International et Politiques au Comité International de la Croix-Rouge

Q&A

Amani Balloor Médecin, protagoniste de The Cave

Modération par

Ghaith Abdul-Ahad Journaliste, The Guardian

Compétition - Documentaire de création

The Cave

de Feras Fayyad

En Syrie, dans la Ghouta assiégée, qui a subi la pire des attaques chimiques enregistrée ces 25 dernières années, les habitant·es ont construit un hôpital de fortune dans les entrailles de la Terre, qui ressemble à une gigantesque caverne. Alors que le conflit fait rage, la pédiatre Amani Ballour tente de faire son travail, face à des malades qui refusent parfois d’être soignés par une femme. Avant tout, il faut sauver des vies, réconforter, trouver des médicaments, nourrir le personnel et les malades. Après avoir remporté un Oscar pour Last Men in Aleppo, Feras Fayyad revient au FIFDH avec ce documentaire également nommé aux Oscars. 

  • Section : Compétition - Documentaire de création
  • Langue(s) originale(s) : Arabe
  • Sous-titrage(s) : Anglais & Français

FemmesHumanitaireMoyen-OrientSanté


Réalisation

Feras Fayyad

Producteurs

  • Kirstine Barfod
  • Sigrid Dyekjær

World sales

  • Dogwoof

Ayant droit

  • Ana Vicente

Durée

106'

Année

2019

Pays de production

Allemagne, Danemark, Qatar, Syrie & États-Unis


A découvrir également